Carte interactive du déploiement

Carte
interactive
du déploiement

du haut débit en Aveyron , Lot et Lozère

La mise à jour des nouvelles cartes de déploiement est prévue courant de semaine prochaine (S42). Merci de votre compréhension.

Entreprise Particulier
Légendes pour comprendre la carte

Actualités

|
Calmont

 [Portrait] Mélanie, 23 ans,  technicienne fibre optique chez AXIANS

Mélanie, 23 ans, technicienne fibre chez AXIANS

Mélanie, 23 ans, technicienne fibre chez AXIANS

« Avant de découvrir la fibre, je travaillais dans le social, explique Mélanie, en effet, j’ai passé un Bac professionnel ASSP (Accompagnement, Soins et Services à la Personne), puis j’ai suivi une formation de moniteur-éducateur à Marvejols. »

Mélanie a donc enchainé les stages dans le milieu médico-social, notamment dans les EHPAD. C’est avant la fin de son diplôme qu’elle réalise que ce travail ne lui plait plus du tout : « J’ai eu ce déclic avant de valider mon diplôme….mais je ne savais pas du tout ce que j’allais faire ».

Elle a donc enchainé les missions d’Intérim jusqu’à ce qu’elle entende parler, par une connaissance, de la fibre optique ! « Je me suis dit : pourquoi pas ! » précise-t-elle.

Deux mois de formation

« Je me suis renseignée auprès de Pôle Emploi pour savoir si je devais suivre une formation pour travailler dans la fibre et oui ! J’ai donc suivi une formation de deux mois, de fin décembre de l’année dernière jusqu’à février de cette année. J’ai effectué cette formation à l’AFPA de Rodez, via l’agence d’Intérim Randstad. A la fin de ces deux mois, cela m’a totalement plu » raconte Mélanie.

Technicienne fibre optique, c’est quoi ?

« Chez AXIANS, précise Mélanie, il y a deux groupes : le groupe des aiguilleurs/tireurs et celui des raccordeurs. Je fais partie du deuxième. Mon travail c’est de raccorder au sein des PM, PB, POP….et depuis peu, j’apprends également l’utilisation du réflectomètre, qui permet de mesurer le débit qui passe dans la soudure. Si le débit est trop important, on doit refaire la soudure » termine la technicienne.   

Une journée type ?

« Oui et non, souligne Mélanie, mais en général, j’arrive le matin au dépôt, je récupère tout le matériel dont j’ai besoin et je suis sur le chantier pour 8h et la journée se décline en fonction du planning. »

Les plus de ce métier ?

« Travailler dehors ! Et c'est la diversité des tâches également, on peut passer d’un PA, à un PB, à un PEP, utiliser le réflectomètre, ça change énormément et c’est super, et on apprend tous les jours ! » confie Mélanie.

Homme, Femme, une différence pour la fibre ?

« Honnêtement, je ne me suis pas du tout posée la question de savoir si c’était un métier d’hommes ou de femmes. C’est plus mon entourage qui m’en a fait part. Personnellement, je ne vois aucune différence ! Que ce soit pour du tirage de câble ou du raccordement, qui demande beaucoup de minutie d’ailleurs, ce métier s’adresse à tous ! »

Technicienne fibre optique, une reconversion réussie ?

« Au bout de sept mois chez AXIANS, je constate que ce travail est top ! En plus, j’aurai un CDI d’ici peu, car c’est un métier recherché pour le territoire ! » termine la technicienne fibre optique, ravie. !